Positionnement scientifique

L’axe scientifique principal de l’Unité s’inscrit dans le domaine de la chimie en lien avec le vivant et la santé. Fondées sur des approches moléculaires, les actions de recherche du laboratoire comprennent aussi bien des aspects de méthodologie de synthèse, d’étude physico-chimique, de modélisation et d’analyse, et ceci autour de démarches diagnostique et thérapeutique.

Grâce à un ensemble cohérent d’expertises allant de la méthodologie de synthèse à la bio-analyse, l'Unité se caractérise par sa capacité à proposer de nouvelles molécules biologiquement pertinentes selon des voies originales, que ce soit des acides nucléiques modifiés, des sondes organométalliques ou de petites molécules organiques.

Structuration thématique

L'Unité est composée d'un support administratif et technique, structuré en trois plateaux, et de trois équipes de recherche.

Equipe "Chimie de Synthèse pour la Santé et chimie en Milieux Confinés" (SySMiC) 

L’équipe développe ses axes de recherche articulés sur la Chimie de Synthèse pour la Santé et sur la Chimie en Milieux Confinés. Les projets développés au sein de l’équipe sont essentiellement orientés vers la conception, la synthèse et l’évaluation de composés acycliques et macrocycliques sur différentes cibles biologiques liées à la tuberculose. De manière originale, ces projets sont en partie construits autour d’une chimie en milieu confiné pour favoriser la synthèse de molécules d’intérêt.

Equipe "Modified Nucleic Acids, Lipids and Innovative Synthetic Approaches" (MoNALISA)

Elle centre ses activités autour de la chiralité et de ses enjeux en lien avec les molécules du vivant, leur synthèse, leur reconnaissance et leur activité biologique. Son projet comporte deux axes principaux, les acides nucléiques modifiés et les lipides à vocation pharmacologique. Le premier axe regroupe les aspects de reconnaissance et de catalyse à base d’ADN. Le second axe porte sur le développement, de la conception à la synthèse asymétrique, de lipides à visées anti-cancéreuses.
Ces deux axes sont reliés par deux thèmes transversaux utilisant, d’une part, des liquides ioniques comme milieux pour la catalyse ou la structuration des acides nucléiques et, d’autre part, des streptocyanines pour le développement de sondes fluorescentes.

Equipe "Sondes Organo-Métalliques pour Applications Biomédicales et RMN Biomédicale" (SOMAB-RMN Bio)

Son projet se concentre sur des aspects d’analyse et de diagnostic selon deux volets complémentaires.
Le premier volet porte sur la conception et le développement de sondes métalliques ou de nanoparticules organiques vectorisables pour l’imagerie mais aussi des approches duales vers l'imagerie bimodale ou la théranostic.
Le second volet porte sur le développement d’approches d’analyse de milieux complexes par RMN. Un premier thème traite de l’analyse de médicaments, pour la dé-formulation de princeps ou de génériques, ou de compléments alimentaires, pour l’identification d’aldutérants. Le second thème traite de la recherche de biomarqueurs de profils métaboliques pathologiques par approches métabolomiques en RMN du 1H ou 13C pour cartographier, notamment, les voies métaboliques des cellules tumorales.